Pokemon GO à l’île de Ré

Pour ceux qui viennent de passer deux mois dans une grotte, Pokemon Go est un Tsunami terrestre. Certains vont vous dire que c’est un jeu de réalité augmentée. Un
Jeu qui vous met en danger, qui vous entraîne dans des crashs  de voiture ou dans des accidents de chantier. Un jeu qui rend dingo ses participants. Un jeu qui déplace les foules et qui rend addictif.
Il n’en ai rien. Pokemon Go c’est la vie. On dresse un Pokemon. On passe au suivant. On chasse le troisième. On fait évoluer. On
élève des œufs. On donne à manger des framboises. On combat. On change de niveaux. On collectionne des médailles. Je vois que certains décrochent. Et oui il s’agit d’un monde à part où les Smogos, les boustiflors et autres Scarabrutes apparaissent tout d’un coup et mettent en joie les dresseurs.
Aout 2016. Les Pokemons débarquent à l île de Ré. Impossible de rater le phénomène. Les chasseurs de bestioles sont partout. Dans les ruelles, dans les venelles, dans le port, derrière le clocher d’Ars, devant les glaces La Martiniere ou en haut du phare des baleines. Ils ont envahis l’île de Ré.
la martiniere.png
Au revoir les paresseux de tout poil! Les joueurs doivent bouger, bouger et encore bouger. Marcher et courir. Et à l’île de Ré, les dresseurs ont un accessoire qui fait merveille : le pokevélo! Ils enfournent leurs engins, les poches remplies de pokeballs et roulent pour découvrir les villages dans leurs moindres recoins.
Il y en a partout. Il y a des magicarpes, des Ptitard, des Onix, des Ferosinges, des Fantominus… La liste est longue comme un annuaire téléphonique. C’est un nid. Une fourmilière. Une caverne d’Alibaba. L’île de Ré en est remplie. Dans les marais, sur les plages et dans les venelles.
Mais plus qu’un jeu, être dresseur est un
état d’esprit. On aime parcourir des kilomètres pour développer un œuf ou pour trouver un pokestop. On se reconnaît entre dresseur. On se recommande les meilleurs endroits. On montre fièrement ses dernières captures.
pokemon marison.png
Ce jeu est une belle occasion de découvrir autrement l’île de Ré, d’apprendre à connaître son voisin et de s’amuser. Car ce jeu reste un jeu. On collectionne. On s’amuse mais avec les autres. Alors oui venez à Ars ou dans les autres villages, ouvrez votre application et chasser les pokemons. On attends avec impatience les pokemons : MagiTasdesel, Scaraclocher et Fantoâne. Et pour les spécialistes Mr Mime est à la plage de la Conche!