Le bon, la brute et le truand

Le bon, la brute et le truand

Sergio Leone est il venu écrire son western spaghetti à Ars en Ré? Je vous en laisse juge. Moi j en suis convaincu depuis que j ai découvert ces 3 personnalités qui vous ferons aimer ce village.
Comme tout bon western, il y a d’abord une eglise au centre du village. Le clocher d’Ars en Ré est fameux mais allez plus loin. Prenez la pointe du clocher et servez vous en de compas. Tracez un cercle. Il passe d’abord par la tour du Sénéchal.

La tour du Sénéchal
Moitié épicerie, moitié restaurant, ce lieu unique c’est pour moi la brute. C’est le choc. Venez vous y restaurer. Prenez une table en fer dépareillée et commander des huîtres ou un foie gras. Simple, brut il n’y a que des bons produits. Sans chichi, l’autre bonne surprise ce sont les 2 restaurateurs qui tiennent l’endroit. chaise la tour du SénéchalDynamiques, sympathiques, souriants ils vous donnent envie de prolonger ce bon petit moment au pied du clocher. On n a pas l’impression d’être au restaurant. On est un peu reçu comme par des amis.
Le compas reprend sa route et s arrête au café du commerce sur le port. Impossible à rater, c est une institution. Mais attention c’est un lieu dangereux. Gare aux balles perdues. Ici on a affaire au truand. Ce restaurant est à voir. Ici on vient avec ses yeux et ses oreilles. Repris par des américains, le décor est incroyable. Il y en a partout. Je vous propose de vous arrêtez sur 2 pièces exceptionnelles. D abord le miroir du bar. Il vient des état unis. Demandez que l’on vous indique la balle de Buffalo Bill qui est logée quelque part. Café du commerceCe miroir a été le témoin d’un règlement de compte. Bienvenue chez le truand. Ensuite jeter un coup d’œil sur le miroir carte de l île de Ré. Superbe trouvaille aux puces de st Ouen. Le grenier parisien ne faillit pas à sa réputation.
Reprenez votre outil géométrique afin de rejoindre la cabane du fier. L’endroit n est pas spectaculaire mais il cache un trésor. Au cœur des marais, prenez une table au bord des baies vitrées. Cela a un côté pratique. Si vous avez besoin de sel, tendez la main et plonger là dans un des bassins appelés carreaux.
Un coup d’oeil vers ces étendues d’eaux et on a l’impression de voir des cartes s’envoler.Vue sur les marais La partie de poker commence. Terrase de la Cabane du FierOn est chez le bon. Vrai? Faux? bluffe? Goûtez à l agneau de 6 heures. Engouffrez des huîtres avec leurs crépinettes qui valent le détour. Si vous ne tombez pas par terre, je vous envois la brute faire votre affaire. Ici la carte est fabuleuse et l’agneau fondant.

La cabane du Fier
Le bon la brute, le truand. L’église, les revolvers, le poker. Tout est là pour inspirer Sergio. Reste juste le sel pour pimenter cette histoire. Le sel dur, râpeux. Le sel qui façonne et qui taille les gueules. Ici vous risquez de croiser Lee Van Cleef ou Clint Eastwood.

L’île de Ré, repaires de pirates

Comment imaginer une île sans pirates? Comment imaginer un pirate sans secrets? Comment imaginer une carte sans Trésor? Impossible.
Laissez moi vous comptez l’histoire de barbe noire. Posez vos servitudes et monter à bord du bateau ayant appartenu au célèbre pirate.

Barbe noire

Barbe noire

Bien avant que soit construit le pont. Bien avant que l’île ne devienne le paradis des bicyclettes. Bien avant que l’on s intéresse à la fleur de sel. Un homme aussi terrifiant que redoutable posa son pied sur la terre de Ré.
Vous parlez de cette force de la nature me permet de vous expliquer le nom de cette île. Cet homme avait une barbe si noire qu’elle devint son signe distinctif et même son surnom. En vieux Français on utilisait le terme de barbe noirée. Puis par contraction de barbe ré. Repaire de ce pirate, l’île prit ensuite son nom. L île du pirate Ré. L’île de ré.
Avant de se faire connaître devant la Rochelle, Barbe Noire écuma les mers, coula des navires, pilla des chargements précieux, siphonna des trésors et dépeça tout ce qui transportait une quelconque valeur.
On dit même que barbe ré fut Corsair de Louis XIV. Pour comprendre ce personnage, il faut se rendre au fort de la Prée. C’est là que fut découvert l’année dernière l’un de ses fabuleux trésors. Aidé d’un descendant direct, mené par un dangereux assimilé mexicain, une bande d’enragés piratons s’est mis en quête de ce qui allait devenir la plus incroyable aventure du XXIieme siècle.
C’est à partir d’une carte, découverte par hasard lors de la reconstruction d’une partie des contre-forts de Vauban, que la quête commença. Les épreuves furent nombreuses : les dents de la mort, la bouche de feu, la porte de l’enfer, les douves du secret, le labyrinthe de la poudrière…

IMG_7041 IMG_7095

A l’arrivée, ils mirent la main sur l’un des coffres de Barbe Noire. Un coffre en fer qui avait traversé les âges. On ne saura jamais ce qu’il y avait dedans car son contenu fut reparti entre tous les piratons à la vitesse d’un boulet de canon.
Malgré la précieuse découverte, les trésors de ce célèbre pirate restent un mystère. L’essentiel de ces richesses est encore enfuit sous des pierres, derrière un passage secret ou sous les dalles d’une chapelle.

IMG_4347
Un trésor n’est pas forcément réel. Il est encore plus beau quand il fait appel à notre imaginaire. Finalement ces trésors sont partout. Mettez vous dans la peau de Barbe noire, imaginez ce qu’il ressentait sur son île et partez à leurs découvertes pour passer des moments inoubliables à l’île de Ré.
La carte du 17ieme siècle est exposée dans la maison Fabel dans l une des chambres. Peut être vous aidera t’elle à percer de nouveaux secrets de Barbe Noire.

Madeleines de Proust

Une des premières personnes à m’avoir parler de l’île de Ré porte le prénom de Joséphine. Lieux de son enfance, cette île représente pour elle la liberté. La clef de la liberté est le vélo. Avec une émotion teinté de nostalgie elle se souvenait de cette possibilité de se promener dans les rues du village d’Ars et sur les routes cyclables de l’Ile de Ré. Vous l’avez compris c’est le paradis des enfants.

vélo ars en ré - maisons de l'ocean - blog
Ils peuvent découvrir chaque ruelle, chaque venelle et chaque pimprenelle  en toute sécurité. Ars possède de nombreux trésors à arpenter. Deux ou trois tours de pédaliers et vous serez sur le port pour admirer les bateaux. Point de gros yatchs. Juste quelques voiliers et bateaux de pêcheur. Personne ne vient à l’île de Ré pour voir quelques uns en étaler.
Vous poserez alors votre vélo pour déambuler dans le marché le plus couru de l’île qui prend place à la belle saison tous les jours. Milles couleurs, milles odeurs et milles saveurs, oui vous êtes bien arrivés au paradis des milles et uns matins.

maisons de l'ocean - manege Donin  2- blog - ars en rémaisons de l'ocean - manege Donin - blog - ars en ré
Impossible de ne pas craquer en dégustant une petite saussisse sèche tout en entendant la musique du magicien chanteur Donin. On vient de loin pour ce manège enchanté. Il est particulier. Pour le plaisir des enfants, cet artiste chante les chansons qu’il a composé. Nombreux sont ceux qui ont usés leurs pantalons et jupes sur les sièges des petites voitures et qui viennent avec leurs enfants. Même ceux qui n’ont pas connu ce moment dans leur enfance sont transportés dans leurs souvenirs et croque une nouvelle madeleine de Proust.
Et oui il y en a partout de ces madeleines, de ces moments où le temps n’a pas de prise et où on a l’impression de revivre chaque année des petites choses qui nous rendent heureux.
On reprend son vélo pour rejoindre un autre village et un autre trésor. Décoiffé par le vent, salé par l’air marin et porté par la gourmandise, on atteint la Couarde en Ré. Au coeur du village je vous conseille de pousser la porte du salon de thé Z’Adore.

Ars en ré - blog - madeleines de Proust
Je dois vous dire qu’avant cette expérience j’étais fâché avec les salons de thé. Un peu trop suranné à mon goût. Et pourtant ici se trouve un petit paradis. La décoration est soignée et recherchée et dès que l’on pousse la porte on reste en arrêt devant des cloches de verre qui mettent en valeur des pâtisseries à tomber.
On ne sait plus où on est. A t on été transporté avec une machine à remonter le temps dans une boutique d’antan ou est on dans un magasin dans l’air du temps concept store des pâtisseries? On ne sait plus mais on s’assoie et on commande un jus et un cake chocolat banane.
Là on retrouve ses yeux d enfants en voyant arriver un plateau en faïence chargé de petits trésors. Zaza qui vous accueille dans cette boutique, vous apporte ces petites merveilles. Fruits frais, bonbons, mignardises, gâteaux secs, ma part de cake semble un peu perdu aux milieux de ces gourmandises. Et oui vous l’avez compris, ici on est surpris, on commande un gâteau et on se retrouve avec une assiette pleine.
Sous le soleil ou même après une après midi pluvieuse ou le matin, l’endroit est souvent ouvert pour vous faire passer un moment sucré et savoureux.
Reprenez votre vélo et partez à la découverte de l’île : de nombreuses madeleines vous attendent. Dégustez les et transmettez ces secrets à vos enfants. Les madeleines sont intemporelles 🙂

Quand l’Océan ouvre boutique…

3 lieux, 3 univers et beaucoup de spécialités à ne rater sous aucun prétexte! Il y a de quoi faire un repas entier.
On commence avec les huîtres de l’île de Ré. Pour les amateurs ce sont les meilleures. Bien sur c’est un ostréiculteur de st Martin qui me l’a dit! Mais quand vous êtes devant ces paysages magnifiques avec le vent qui vient vous rafraîchir le visage, vous êtes obligé de le croire au risque de le fâcher.
Parc à huitres de l'île de Ré

Ensuite on ira acheter le pain chez Fred au Touquet. Sa boutique est un spectacle avec son très beau four tournant en vitrine. On est captivé en regardant le boulanger préparer les traditions et les enfourner. A cadence régulière il en ressort du bon pain croustillant et chaud. Vous craquerez bien sur juste à côté en ajoutant une galette au sucre et une tropezienne.

Chargé de pain, vous irez jusqu’à la belle lilloise chercher des émiettés de thon aux différentes saveurs pour les toasts de l’entrée. Cette boutique ne vend pas des spécialités du Touquet mais bien positionnée rue st Jean, on ne peut que craquer.
Conserves la belle lilloise
On montera ensuite dans l’avion pour atteindre la Guadeloupe. Direction le port de st Francois pour acheter des tranches de Tazard (poisson) et des langoustes. On grillera tout ça au barbecue sous un cocotier et on comprendra ce que signifie le mot paradis.
Pour agrémenter ces merveilles de la mer on les accompagnera avec des pommes de terre primeurs de l’île de Ré ou avec des rattes du Touquet (je vous laisse choisir entre ces 2 pommes de terre toutes excellentes).
La ratte du Touquet
Chacun de ces lieux au bord de l’océan propose des surprises gustatives. A manger sur place ou à ramener chez vous comme un trésor de vos bons moments.
Pour assaisonner vos plats, vous prendrez un pot de sel de l’Île de Ré. A Ars en Ré on est au cœur des marais où le balais des sauniers produit l’un des meilleurs sel du monde.
Arrivera la fin du repas où vous rêverez d’un bon chocolat. Il faudra vous rendre à la meilleure chocolaterie du Touquet : le Chat Bleu.
Cette boutique est un voyage à remonter le temps. Rien à changer depuis le début du siècle. Une confiserie chocolaterie comme on en rêve. Des pots de verre rempli de bonbons d’antan, des chocolats bouchées, des orangettes, des mendiants, des paniers remplis de bonbons… Chaque chocolat porte un nom et il y a même la création de l’année…
Pour finir ce voyage des saveurs, je vous propose une inspiration autour du rhum des Antilles. La Guadeloupe propose de nombreuses marques : Damoiseau, Bologne, Karukera…
Votre valise est maintenant pleine. Il est temps de préparer votre prochain voyage.
🙂 Petite précision. Nous n’avons aucun intérêt avec toutes ces marques. Cet article est juste là pour vous donnez quelques idées de produits que nous adorons consommés.

Footing Sel et Lapins

 

Voici le secret du footing de Ars en Ré. La recette a été déposé il y a très très longtemps à l’époque où les pionniers posaient le premier pied sur cette île magique. Voici les ingrédients : du sel, des lapins, de l’air frais et de la musique.

Le soleil se lève, il est 8h00, vous sortez de votre couette et sautez dans vos baskets. Bien sur vous avez hésité avant de vous lever. Il fait 2 degrés dehors et 25 degrés dedans. Ces 23 degrés de différences sont autant de raisons de vous lever pour brûler ces 23 calories de trop que vous avez ingurgitées en dégustant une magnifique tarte au citron meringuée la veille.

Mais il y a mieux pour vous motiver : découvrir les secrets du footing Sel et Lapins.

Vous courrez directement vers le port d’Ars et vous contournez les quais sur la droite pour atteindre le chemin des marais. Bien sur, ne vous inquiétez pas, vous n allez croiser personne. A 8h un dimanche avec du vent et une température de 2 degrés, les candidats sont rares. Les couettes sont pleines.

Vous êtes au top de votre forme, vous commencez à courir le long du canal marquant l’entrée du port. Le soleil se lève sur les petits rectangles miroirs des marais. Bon là on est dans le cliché et on a la nausée. Mais le vent vient vous réveiller et vous sort de la carte postale. Il vous fouette le visage. Il rentre partout et vous glace le corps. Mais c’est bon. Vous continuez comme porté par les événements : le vent, le soleil, le froid agissent comme des moteurs.

Reste le sel. On est dans les marais. L’air a un goût salé. Faire un footing ici c’est courir dopé au sel. La saveur de cette course prend alors une autre tournure. Le dernier ingrédient est la musique. Je propose un petit air de Thomas Dutronc qui l’été dernier faisait merveille au festival du jazz du phare de la Baleine.

 

Vous poursuivez cette course matinale entre la mer et les marais dynamisé par les rythmes du jazz manouche. Il n’y a personne. Vous vous demander pourquoi vous n’êtes pas sous la couette. Et là, la magie opère. Un, deux, trois, quatre lapins sortent des bosquets. Vous avancez. Ils prennent la fuite. Vous avancez. D’autres sortent un peu plus loin. Vous avancez et vous ne savez plus où donner de la tête.

Vous courrez avec une multitude de petits amis. Mais vous vous rendez vite compte que vous courrez à la vitesse d’un escargot. Vous accélérez pour courir plus proche des lapins. Encore raté. Les lapins sont dix fois plus rapides.

Vous êtes honteux de vos performances mais vous êtes au top. Votre footing ne ressemble à rien de connu. Il se déroule sur une autre planète. Celle des lapins.

Mais ce footing vous propose une dernière surprise animale. Une girafe. Un drôle d’engin en fer déguisé de jaune et marron. On est décidément jamais seul à Ars.

Alors oui ce footing est à faire et à refaire. Sortez de vos couettes et venez à Ars profiter du secret le mieux gardé : le footing Sel et Lapins.
Je vous propose une idée complémentaire pour le déjeuner : cuisiner un lapin aux olives et au sel de Ré. Vous voilà enfin venger 🙂