Les plages de Guadeloupe

Sable blanc ou sable noir, mer Caraibes ou océan Atlantique, calme ou avec des rouleaux, déserte ou animée les plages de Guadeloupe se déclinent à l’infini. Le choix est très vaste. Voici quelques propositions de découvertes.
Le paradis des plages se situe sur la pointe des Chateaux et plus précisément dans le parc protégé de la pointe des Chateaux. Les constructions se comptent sur les doigts d’une main. A droite on glisse vers les lagons de la mer Caraibes. A gauche on trouve les petits rouleaux coincés entre la Barriere de corail et la plage.
Commençons par le bout du bout. Le bout de la pointe. Les rochers déchirent le paysage. On est transporté en Bretagne. En fait il faut viser la plage un peu avant d’arriver sur le bout de la pointe cote océan Atlantique. Cette plage est belle mais demande un accessoire : un masque et un tuba. Il ne faut pas passer à côté des fonds marins : coraux boules, coraux branches, poissons, tapis de sable mélangé… L’endroit offre aussi un magnifique panorama sur la pointe des Chateaux. Petit conseil. Ne touchez pas les rochers et les coraux : à la fois pour protéger la nature et pour ne pas vous blesser.
Depuis la Residence Karukera, reprenons la route vers St Francois. On trouve de nombreuses plages côté mer Caraibes. Avancez un ou deux kilomètres et choisissez. Il y a le choix. C’est là tout l’intérêt. L’eau est turquoise, translucide et calme. Prenez en une et profitez de la douceur du matin ou de celle de la fin d’après midi.
unnamed
Après le calme, la tempête. Prenez la route du moule. Laissez sur votre droite la maison Zevalos, petit bijou colonial avec son balcon fer forgé qui l’entoure. Un peu plus loin vous découvrirez le panneau : « la porte de l’enfer ». Vous suivez la mystérieuse inscription. Vous vous gardez et vous commencez à descendre. Les vues sont superbes. L’endroit est magique. Une baie entourée de falaises se découvrent alors. Ici le sable se fait rare. On est en enfer. Un enfer beau mais qui se mérite. Pour se baigner ce n’est pas facile car il y a beaucoup de rochers. Il faut démarrer en face du cocotier et avancer prudemment. Mais la vous êtes seul au monde. Cette plage est très forte.
Vous vous sentez seuls? Changez de cap en direction de la plage des Raisins Clairs. Cette plage, plus grand publique n’en est pas moins une des plus belles plages de Guadeloupe. Il y a souvent beaucoup de monde mais c’est aussi ce qui fait son charme. Elle est très vivante. On peut y déguster des sorbets Coco ou même des Churros. On est côté mer Caraibes donc les eaux sont calmes. Une plage mais plusieurs atmosphères. Au premier plan le sable et ses baigneurs ambiance touristes. Au second plan une partie couleur locale avec des tables à picnic. Les Guadeloupéens y viennent en famille ou avec des amis pour déjeuner et y passer une partie de l après midi. Le troisième plan est réservé aux joueurs de dominos et aux amateurs de rhums qui refont le monde. Vous l’avez compris c’est une plage poupées russes très animée.
Grande terre est le paradis du sable blanc mais si vous voulez toucher du sable noir, il vous faudra aller sur basse terre. Je recommande celles autour de Bouillante. Venez y apprécier les belles plages et la vue sur l’îlet pigeon. Prenez un masque car la féerie se passe en dessous. Les coraux, les tortues et les poissons multicolores vous attendent.
plages de guadeloupe (3)
Les plages sont tellement nombreuses de St Louis à Ste Anne et de 3 Rivières à Dehaies qu’il faut se prendre au jeu et essayer une nouvelle plage à chaque fois 🙂
Publicités

Idées restaurants en Guadeloupe

Commençons par une adresse authentique proposant une cuisine guadeloupéenne savoureuse. A deux pas de la poste de St Francois, poussez la porte du restaurant Raou. Enfin c’est une expression car il n’y a pas de porte. Vous ne viendrez pas pour la deco mais pour apprécier les spécialités de cet endroit charmant. Le serveur est une crème. Il est souriant, charmeur, aérien, gentil. A lui tout seul il vaut le détour. On commencera par une assiette d’Accra et comme ils sont très bons on demandera un rabe. On appréciera les délicieux colombos de poulet ou de cabri et on finira par une glace Paradis passion et rhum raisin.  Il y a souvent du monde car l adresse à sa notoriété.
On change du tout au tout et on prend sa planche de surf pour se rendre au Moule. On passe devant une grande place où trône une église magnifique à la mexicaine et on arrive sur la jetée de cette station balayée par les rouleaux de l’océan. Très vite vous comprenez que vous avez atteint un
Spot de Surf. Je vous conseille le restaurant Le Spot qui vous donnera une vue imprenable sur les vagues et les surfeurs. Vous l avez compris un des atouts de ce lieu est sa vue panoramique sur la mer.
IMG_1026
On retrouvera là aussi une cuisine guadeloupéenne avec des accras, des crabes farcis, des colombos et des poissons grillés. On évite les produits qui ne viennent pas d ici et on déguste une daurade grillée. Un régal. Une fois par mois le Moule accueille une sympathique brocante le dimanche. On peut alors faire le célèbre triptyque  :  brocante – surf – daurade.
On pose sa planche et on part sur la pointe des Chateaux. On arrive armé d’un sabre et d’un crochet. Bienvenue à la rhumerie du pirate. Vous prenez la route de la pointe des Chateaux à gauche en sortant de Karukera. Au 17ieme siècle le célèbre barbe noire que l’on connaît jusqu’a l île de Ré, accosta la Guadeloupe pour y cacher une partie de son fabuleux trésor. Il choisit la pointe des Chateaux qui offrait des plages lagons plus facile pour décharger l or et les pierres précieuses. Il fut le premier à dessiner une carte de la Guadeloupe pour positionner ses richesses.
la rhumerie du pirate (2)
Des années après un de ses descendants retrouvant la carte familiale parvint à découvrir le trésor. C’est avec cet argent qu’Il put ouvrir ce restaurant enchanteur. Amateur ou pas de rhum on est fasciné par cette collection de rhums du monde entier. Chaque Ile a son ou ses rhums. Chaque marque est un voyage dans une nouvelle Ile : la Barbade, Trinidad, Tobago, la Dominique…
Le personnel de ce lieu est très sympathique et vous servira des mets très bons : assiettes créoles, poissons marinés, poissons frais grillés, banane flambée…
Chez le pirate de la pointe des Chateaux ou ailleurs la Guadeloupe regorge de bonnes adresses. Voici 3 idées mais n’hésitez pas à essayer de nouveaux endroits et à nous suggérer de nouvelles trouvailles.

Les Saintes – Guadeloupe

De nombreux saints et saintes ont donné leurs patronymes à des villes de Guadeloupe : Sainte Rose, Sainte Anne, Saint François, Saint Louis… L’île toute entière est d’ailleurs une référence à Notre dame de Guadalupe qui aurait sauvé Christophe Colomb lors d’une tempête. Vous l’aurez compris l’île papillon n’a pas abrité que des pirates. Cette île est marquée de ces premiers conquistadors catholiques qui découvraient ces joyaux de l’arc Antillais.
Pour découvrir les Saintes, il faut mieux se lever tôt et partir vers la ville de Trois Rivières tout en bas de Basse Terre. En partant de St Francois , après Pointe à Pitre , vous découvrirez les paysages champs de banane, l’incroyable allée de Dumanoir avec ses palmiers royaux et le volcan de la soufrière que l’on aperçoit parfois entre les nuages.
Arrivé sur le port, l’aventure commence. Elle commence d’abord en faisant fonctionner la machine à remonter le temps. Il faut se mettre dans la peau de Christophe Colomb qui entraperçut cette incroyable baie. Il faut imaginer le gouverneur de la Guadeloupe Charles Houël annexer ces terres. Il faut se mettre dans les pas des premiers colons venant de l’ouest de la France qui se sont installés dans cet archipel des îles du vent.
A bord du bateau Miss Karaibes on aperçoit Terre de Haut. La traversée n’est pas très longue mais a le temps de vous fouetter de ses embruns marins si vous êtes du bon côté du vent. En approchant on entre dans une baie magique qui vous captive. Les dauphins sont là pour vous accueillir et jouer avec vous. Au fond un petit village se détache avec ses maisons colorées. À bâbord on devine le Fort Napoléon. À tribord on admire les centaines de bateaux qui mouillent dans ces eaux.
IMG_5903
Revenons sur ce fort Napoléon. Le célèbre empereur serait il venu en Guadeloupe? Aurais je séché mes cours d’histoire? Ai je confondu l’île d’Elbe et l’île des Saintes? L’explication se trouve en haut de la colline. Il faut une petite pincée de courage pour affronter la chaleur de ce paradis mais heureusement vous pouvez espérer profiter d’une petite pluie rafraîchissante. Une demi heure après on découvre les portes d’un fort qui n’a jamais servi au combat. Se promener dans ce lieu c’est découvrir l’histoire de la Guadeloupe et de ses richesses. Mais on apprend aussi que Napoléon n’y a pas dormi. Il n’y a pas mangé. Il ne l’a pas construit et non il n’est pas venu se baigner dans la belle plage juste en bas. Il faut chercher ailleurs l’explication de ce baptême. Il doit ce nom au fait qu’il a été terminé sous le règne de Napoléon III.
Fin du fantasme. Ouvrons par contre une page de la vraie Histoire. Celle des coups de canon. Les Saintes a en effet été l’objet de nombreuses batailles de colonisation entre les deux principales puissances navales de l’époque que sont la France et l’Angleterre. Des centaines de bateaux s’y sont affrontés. Entouré par les iguanes et les cactus, observez attentivement la baie depuis le haut du fort. Avec un peu d’imagination vous allez voir les navires manœuvrer, sortir les grands voiles et tirer des boulets.
On arrête de rêvasser et on retourne vers la mer. Les Saintes fonctionnent comme un écrin.  Cette île regorge de trésors et de bijoux de la nature comme la plage de Pompierre. On est un peu dans le cliché : cocotiers, eaux turquoises, fonds marins magnifiques, sable blanc… Mais cela fait du bien de profiter d’une plage aussi parfaite. Tant pis pour le cliché. On somnole deux secondes et on est rattrapé par une surprise. Une gentille chèvre vient faire coucou et réclame sa pitance. Vous êtes prié de lui donner des bananes ou des gâteaux. Et oui c’est aussi le royaume des petites chèvres.
On reprend la route vers le ponton principal autour duquel s’organise la vie de l’île. On craque devant le fantôme de béton qui domine le port. Projet d’hôtel, une bataille familiale à stoppé cette promesse d’un lieu unique. Avant de repartir on peut déguster les gâteaux typiques, les tourments d’amour mais surtout on repart avec le magnifique chapeau des Saintes : le Salako.
Avec ou sans chapeau on pleure en repartant de ces îles magiques. Le paradis existe. J’y suis allé.

Pointe à Pitre et ses trésors méconnus

En générale, on ne visite pas cette ville et elle reste pour beaucoup le nom d’un aéroport. Je ne vais pas vous vendre une ville extraordinaire car ce n est pas vrai. Par contre elle vaut le détour. Elle mérite de s’y promener et de découvrir ses trésors méconnus.
Le cœur du sujet se trouve à proximité de la place des victoires. Cette place est historique et commémore les victoires des français sur les anglais à l’époque où nos chers amis d’outre manche essayaient tous les 4 matins de nous piquer cette belle Ile.
Avec un peu d’imagination on fait un bon en arrière et on est transporté par ces façades coloniales, par ces balcons fer forgés en enfilade, par cet ancien cinéma avec son air mexicain et cette maison Eiffel musée St Jean de Perse.

IMG_9385
On tourne dans une rue et on arrive sur la place du palais de justice. Une cathédrale se dresse et montre après un examen attentif des matériaux inhabituels. La visite de l’intérieur est un choc car elle révèle une charpente architecture 100% métal. On a l’impression qu’Eiffel est venu en Guadeloupe et qu’il a amené dans ses valises ses rivets et ses poutrelles de métal.
Je vous propose ensuite de découvrir le nouveau musée Paquebot de Pointe à Pitre : le mémorial ACTe. Inauguré en 2015 ce Batiment est recouvert d’une dentelle de béton qui rappelle notamment le Mucem de Marseille. Il a été construit sur le site de l’ancienne sucrerie Darbousier.

vue-du-memorial-acte-le-8-mai-2015-a-point-a-pitre-guadeloupe-deux-jours-avant-son-inauguration-par-le-president-francois-hollande-en-presence-de-d-une-trentaine-de-dirigeants-a

A l’entrée on fera attention au Batiment administratif style art deco qui disposait d un magnifique balcon filant. Il n’est pas encore restauré mais il est magnifique.
Au bout de la place de la victoire, un grand marché vous fera profiter des saveurs des îles avec ses fruits, ses épices, ses rhums aromatisés et ses étales de poissons. Pointe à Pitre est avant tout une ville colorée et vivante. Au détour d’une rue, vous tomberez sur des boutiques typiques de l’artisanat créoles ou sur de nouveaux bâtisses coloniales charmantes.

IMG_9381
Terminez votre promenade sur la terrasse d’un café de cette charmante place. Vous ne résisterez pas à ce voyage dans le temps.
Pointe à Pitre est comme un chemin de piste  à la recherche de l’histoire de la Guadeloupe et des Antilles. Je vous conseille d’ailleurs d’acheter la bande dessinée en 3 volumes qui vient de paraître et qui raconte dans le détail tous les événements de l’île papillon depuis l’apparition de ses premiers habitants.

 

IMG_9356

Des vacances en Guadeloupe avec des enfants

Les Antilles sont un vrai paradis pour les enfants. Il fait beau les couleurs sont chatoyantes, la mer est à une température idéale, il y a énormément de choses à faire, de délicieuses glaces et de bons jus de fruits tropicaux à déguster…

enfants

Se divertir :

-Surfer les vagues de la mer des caraïbes
Faire du surf en Guadeloupe est un vrai bonheur, l’eau est chaude,  les vagues sont régulières, le lieu est parfaitement adapté à l’apprentissage du surf. A partir de 8 ans vous pouvez inscrire vos enfants à des cours de surf près de St François. L’école Poyosurf que nous avons testé et approuvé proposent des stages ou des cours à l’unité. Voici l’adresse de leur site http://www.Poyosurfclub.com

unnamed[2]

-Découvrir les fonds marins
Observer des poissons tropicaux avec des enfants est très facile. Prenez des masques et tubas adaptés à leur taille et allez sur n’importe quelle plage. En observant bien vous rencontrerez facilement de beaux poissons. Sur la plage de l’anse à la gourde à 5 minutes à pieds des maisons de l’océan vous rencontrerez de beaux poissons.
-Une escapade sur une île sauvage
L’îlet Caret situé au milieu du grand cul de sac est une île de sable corallien stabilisé par quelques cocotiers. On y accède avec un bateau collectif ou en louant un bateau sur le port du Gosier. Si vous avez un permis bateau nous vous conseillons de louer un bateau individuel, la navigation est simple est l’accès à lîlet facile. Pour les enfants cette île est merveilleuse, ils peuvent en faire le tour tout seuls en quelques minutes, prendre un masque et un tuba pour admirer les bancs de petits poissons, rêver à des histoires de robinson crusoë….

-Découvrir les fruits et les épices de Guadeloupe
Une façon simple de découvrir les fruits légumes et épices de Guadeloupe est d’aller au marché. Les stands regorgent de fruits, de fleurs et d’épices. Généralement les commerçantes sont très sympathiques avec les enfants et leur offrent des fruits à déguster.

plage

Conseils pratiques pour dompter le soleil et les moustiques :

Le paradis n’est pas loin néanmoins il y a deux points sur lesquels il est important d’être vigilants pour éviter les désagréments voici quelques conseils:
-le soleil: le soleil antillais même couvert par des nuages est très puissant. Il est indispensable de couvrir les épidermes sensibles et d’enduire les zones non couvertes par de la crème solaire très haute protection. Chez Décathlon vous trouverez des tee-shirts et des combinaisons en lycra pour les enfants pour quelques euros.
-les moustiques: dès le coucher du soleil comme dans toute zone tropicale des moustiques apparaissent. Il existe de nombreuses solutions plus ou moins farfelues (ultra-son, bracelets, lampe bleues…) qui ne sont pas vraiment efficaces. Voici les conseils testés et approuvés que nous vous recommandons pour éviter que la peau de vos enfants face le festin de moustiques baladeurs :
– emportez des tenues et pyjamas à manche et jambe longue pour le soir
– branchez des diffuseurs de liquide anti moustique dans les chambres (c’est la seule solution efficace d’après les organismes sanitaires et les locaux)
– utilisez des moustiquaires. Les maisons de l’océan en sont dotées sinon vous pouvez en trouver dans le commerce.
– si vous dînez dehors vous pouvez faire bruler des spirales anti-moustiques elles sont aussi efficaces. Les bougies ou autres produits à la citronnelle n’ont aucune efficacité.
– vaporisez-vous et vos enfants de lotions anti moustique

 

La Guadeloupe avec des nourrissons:

Le vol vers la Guadeloupe avec un nourrisson se fait assez facilement, les compagnies aériennes vous installent un berceau à côté de vous afin que votre enfant puisse dormir confortablement. Sur place vous trouverez les mêmes facilités qu’en métropole. La Guadeloupe est un département français à part entière, vous trouverez les mêmes supermarchés qu’en métropole, des pharmacies et un système de soin équivalent. Vous trouverez facilement tout ce dont vous avez besoin (eau en bouteille, lait, couches…)

Les plus des maisons de l’Océan pour passer de bon moments en famille:

– à 200m de la plage à pied
– chaque maison est entourée d’un grand jardin tropical clôturé
– chaque maison dispose d’une vraie piscine privée sécurisée

Surf, Windsurf, Kitesurf… La Guadeloupe est incontournable pour vos moments de glisse.

L’île papillon est réputée pour son soleil et ses côtes magnifiques mais également pour son vent.
Voici quelques spots qui devraient satisfaire les plus exigeants :
La petite ville de St Francois au port plein de charme et à la côte grandiose est un lieu stratégique. C’est la ville la plus à l’est de l’île. C’est celle qui bénéficie de la meilleure exposition aux alizés (principalement orientés Est / sud est voire nord est).

Sa proximité des autres endroits phares ajoute à ses avantages : la ville est à distance égale du Moule, de Ste Anne et de la pointe des châteaux.
Le Moule est le berceau du surf Guadeloupéen et probablement la ville la plus dépaysante de la partie Est du papillon.

surf en guadeloupe
St Anne permet d’accéder à bois Jolan, le spot de kite le plus populaire de l’île. Pour les surfeurs je conseille aussi le spot du Helleux qui offre presque tous le temps de belles vagues.

kitesurf
La pointe des chateaux est endroit magique, à découvrir impérativement, avec ou sans kite ni surf ! Ce lieu est surement le plus sauvage de tous. Il faut connaître. Entre anse â la gourde et anse Tarare, vous trouverez des rouleaux et des vents au top. Ce spot est situé en bas de la residence Karukera.
St Francois possède donc une situation idéale pour permettre un accès à la majorité des spots en un minimum de temps.

En résumé :

– Le Moule pour les férus de vagues

– St François pour le lagon parfait

– la pointe des châteaux pour l’atypique

– Bois Jolan pour les sociables

– îlet Caret pour les aventureux

il y en a pour tous les goûts! Seul le plaisir compte.

Golf : la balle blanche au paradis

Le Golf de St François est exceptionnel tout d’abord par sa situation. Vous le trouverez entre l’aérodrome et ses magnifiques petits avions et la marina de St Francois. A quelques pas de la mer, il vous offre un décor de rêve pour jouer au Golf.

Golf de st françois
Il dispose de deux parcours de 18 trous :

– GOLF INTERNATIONAL : Pensé par le célèbre architecte Robert Trent Jones en 1978, c’est un parcours astucieux de 5990m entre cocotiers, bunkers sablonneux et petites mares. Accrocheur sur les 6 premiers trous mais il est très jouable sur les 12 suivants.
Les agréments de jeu que sont les bunkers, les lacs artificiels, les arbres et les pentes sont judicieusement disposés. Le parcours est harmonieux et peut changer radicalement selon la direction des vents. Son ergonomie convient aussi bien au golf touristique qu’à la compétition. Le GOLF dispose d’un restaurant gastronomique, d’un practice, et bien sûr d’un club house.

Entrée du golf de St françois
– En 1985, le parcours Mille-Îles a été ouvert. C’un deuxième parcours de 18 trous dessiné par Monsieur Graham Cook, permettant l’accueil de nombreux tournois. Il a profité de la modernisation des équipements, d’une irrigation irréprochable et de la création d’un terrain de pratique.

Golf de st françois
Le golf de Saint-François en Guadeloupe vous propse tous les services que vous êtes en droit d’attendre d’un golf haut de gamme : caddie master, horaires préférentiels, pro-shop

Saint François porte des chateaux

Regarder la Guadeloupe depuis l’espace, vous y verrez un papillon. Suivez l’aile du papillon, vous y trouverez tout au bout la ville de St François. Ancienne ville des plantations de cotons, cette ville est une porte pour découvrir les particularités des Caraïbes.

Je vous conseille de commencer par le marché nocturne du mardi. Situé dans le centre à la rotonde, on ne peut rater ces marchands colorés qui viennent vous proposer leurs produits. Il fait nuit noire au dessus de nos têtes, une pluie d’étoiles décore le ciel. En bas c est le contraste. Ça bouge. Ça écrase de la canne. Ça fait l’article. Il y en a pour tout le monde.
On retrouve bien sûr toutes les saveurs des tropiques : vanille, papaye, corosol, banane… Mais aussi de l’artisanat. Le spectacle du COCO Man qui vient avec son 4*4 rempli de noix de coco vous faire boire de l’eau de coco. Son voisin le roi du jus de canne qui vous broie la canne avec une presse ultra dangereuse. Chaque participant fait le spectacle.
Les cultures se croisent et se mélangent. Les indiens vous proposent une spécialité Guadeloupéenne : les bokits. Les  femmes traditionnelles font cuire des acras. Les antillais préparent le poulet boucané. Tout le monde va bien manger.
Pour ceux qui prenaient l’apéro et qui n’ont pas pu se déplacer, on peut aussi profiter du marché rond point le matin. Un marché en rond ou les commerçants exposent le matin leurs récoltes. Mis à part les épices, c’est le marché de l’hyper frais.
Pour agrémenter vos pommes cannelle et vos fruits de l’arbre à pain, vous irez au port choisir parmi les arrivages du matin. Je vous conseille les tranches de Tazard et les langoustes pour remplir votre barbecue.
Casier à Langouste
La marina de St Francois dégage une atmosphère particulière. Mélange de tranquillité et d’activités. Le temps est un peu au ralenti. On apprécie plus d’y déambuler en fin d après-midi car le soleil y est plus doux.
Quelque soit votre croyance venez profiter de la place devant l’église. Le dimanche on est sensible au charme de ces fenêtres à jalousie qui laissent passer l’air et les champs religieux. On est transporté devant ce public endimanché balancé entre le blanc et le très coloré.
On regarde à droite, on découvre les ruelles, on lève les yeux vers le ciel. On suit les mouettes qui jouent avec les alizés. On déambule sur la marina en égrenant les magasins. On cherche partout mais on n aperçoit pas de châteaux. Et pourtant on a entendu parler de la pointe des châteaux.
L’enquête se poursuit et on pense avoir trouver la solution en empruntant la route de la pointe des châteaux. Au bout du bout l explication apparaît. St Francois est bien à la porte des châteaux. Je vous laisse les découvrir.

Les dessous de la Guadeloupe

Baleine, tortue, Dauphin, poissons tropicaux, langouste, éponge, corail… La Guadeloupe est un aquarium. Voici quelques plongées à ne pas rater.
La marina de St Francois propose 3 clubs de plongée qui vous permettront d’arpenter les meilleurs endroits de la côte. Si vous venez 10 jours profitez en pour passer vos niveaux. Plonger en shorty dans une eau à 30 degrés est très très différents d’une plongée à 5 degrés en semi-étanche! Vous vous sentez tellement libre.
Il n’est pas rare de plonger avec des dauphins. Cela m’est arrivé deux fois à St Francois. Un groupe avec des petits, nous a un jour tourné autour. Malgré l’image positive de l’animal, nous n’en emmenions pas large devant ces géants des mers si rapides et si agiles. Un geste maladroit et ils pourraient nous arracher notre matériel de plongée. Le moniteur nous a demandé de rester au fond et de ne pas bouger. Une expérience mélangée entre peur et féerie.
En haut de grande terre, il existe une plongée plus rare à St Louis. Là on est hors des sentiers battus. Il n y a pas vraiment de club. Il faut trouver un moniteur qui acceptera de vous emmener. D’abord vous tomberez sous le charme de cette ville tranquille où les touristes ne vont jamais.
Ne venez pas pour les vendeurs de glaces et les plages avec du monde. Il n y en a pas. Ici on se croirait dans une ville western avant un duel. Calme et tranquillité. Cagnard et eaux turquoises.
Vous prenez une petite barque. Demandez la grotte aux écrevisses. Cette plongée est très belle et étonnante. Je vous laisse la découvrir. J’ai un souvenir lors de la remontée. Etre ressorti au milieu d’une grosse ondée. Une eau chaude vous rince alors le visage. On passe en quelques minutes du soleil à la pluie, de la pluie au grand beau temps.
A basse terre l’incontournable est de prendre la route de la traversée. Apres une petite heure dans la forêt tropicale, vous ressortez sur la route côtière vers Bouillante. Là c’est l’émerveillement devant les couleurs de la mer des Caraïbes et la petite île de l’Ilet Pigeon.


Fond marins Guadeloupe


A cet endroit c’est l’opposé de Saint Louis. C’est un peu la guerre des clubs et on part par paquet de 20. Mais cela vaut le coup. Autour de l’îlet, appelé aussi réserve Cousteau, la magie opère. On n’a pas besoin de beaucoup descendre. Éponges, coraux, poissons tropicaux, tortues s’offrent à vous en nombre illimité. Attention il y a parfois des courants et il faut faire attention aux essoufflements. Petit jeu : retrouvez le buste du commandant Cousteau qui est quelque part au fond. De retour sur la plage vous ferez une sieste bien méritée sur un sable noir étonnant lié au Volcan La Soufrière. Là retour à la civilisation avec les vendeurs de sorbets et de morceaux de fruits. A vous de choisir entre le silence de la mer et la vie colorée de la plage. Chacun a ses charmes 🙂

 

Quand l’Océan ouvre boutique…

3 lieux, 3 univers et beaucoup de spécialités à ne rater sous aucun prétexte! Il y a de quoi faire un repas entier.
On commence avec les huîtres de l’île de Ré. Pour les amateurs ce sont les meilleures. Bien sur c’est un ostréiculteur de st Martin qui me l’a dit! Mais quand vous êtes devant ces paysages magnifiques avec le vent qui vient vous rafraîchir le visage, vous êtes obligé de le croire au risque de le fâcher.
Parc à huitres de l'île de Ré

Ensuite on ira acheter le pain chez Fred au Touquet. Sa boutique est un spectacle avec son très beau four tournant en vitrine. On est captivé en regardant le boulanger préparer les traditions et les enfourner. A cadence régulière il en ressort du bon pain croustillant et chaud. Vous craquerez bien sur juste à côté en ajoutant une galette au sucre et une tropezienne.

Chargé de pain, vous irez jusqu’à la belle lilloise chercher des émiettés de thon aux différentes saveurs pour les toasts de l’entrée. Cette boutique ne vend pas des spécialités du Touquet mais bien positionnée rue st Jean, on ne peut que craquer.
Conserves la belle lilloise
On montera ensuite dans l’avion pour atteindre la Guadeloupe. Direction le port de st Francois pour acheter des tranches de Tazard (poisson) et des langoustes. On grillera tout ça au barbecue sous un cocotier et on comprendra ce que signifie le mot paradis.
Pour agrémenter ces merveilles de la mer on les accompagnera avec des pommes de terre primeurs de l’île de Ré ou avec des rattes du Touquet (je vous laisse choisir entre ces 2 pommes de terre toutes excellentes).
La ratte du Touquet
Chacun de ces lieux au bord de l’océan propose des surprises gustatives. A manger sur place ou à ramener chez vous comme un trésor de vos bons moments.
Pour assaisonner vos plats, vous prendrez un pot de sel de l’Île de Ré. A Ars en Ré on est au cœur des marais où le balais des sauniers produit l’un des meilleurs sel du monde.
Arrivera la fin du repas où vous rêverez d’un bon chocolat. Il faudra vous rendre à la meilleure chocolaterie du Touquet : le Chat Bleu.
Cette boutique est un voyage à remonter le temps. Rien à changer depuis le début du siècle. Une confiserie chocolaterie comme on en rêve. Des pots de verre rempli de bonbons d’antan, des chocolats bouchées, des orangettes, des mendiants, des paniers remplis de bonbons… Chaque chocolat porte un nom et il y a même la création de l’année…
Pour finir ce voyage des saveurs, je vous propose une inspiration autour du rhum des Antilles. La Guadeloupe propose de nombreuses marques : Damoiseau, Bologne, Karukera…
Votre valise est maintenant pleine. Il est temps de préparer votre prochain voyage.
🙂 Petite précision. Nous n’avons aucun intérêt avec toutes ces marques. Cet article est juste là pour vous donnez quelques idées de produits que nous adorons consommés.