Le bon, la brute et le truand

Le bon, la brute et le truand

Sergio Leone est il venu écrire son western spaghetti à Ars en Ré? Je vous en laisse juge. Moi j en suis convaincu depuis que j ai découvert ces 3 personnalités qui vous ferons aimer ce village.
Comme tout bon western, il y a d’abord une eglise au centre du village. Le clocher d’Ars en Ré est fameux mais allez plus loin. Prenez la pointe du clocher et servez vous en de compas. Tracez un cercle. Il passe d’abord par la tour du Sénéchal.

La tour du Sénéchal
Moitié épicerie, moitié restaurant, ce lieu unique c’est pour moi la brute. C’est le choc. Venez vous y restaurer. Prenez une table en fer dépareillée et commander des huîtres ou un foie gras. Simple, brut il n’y a que des bons produits. Sans chichi, l’autre bonne surprise ce sont les 2 restaurateurs qui tiennent l’endroit. chaise la tour du SénéchalDynamiques, sympathiques, souriants ils vous donnent envie de prolonger ce bon petit moment au pied du clocher. On n a pas l’impression d’être au restaurant. On est un peu reçu comme par des amis.
Le compas reprend sa route et s arrête au café du commerce sur le port. Impossible à rater, c est une institution. Mais attention c’est un lieu dangereux. Gare aux balles perdues. Ici on a affaire au truand. Ce restaurant est à voir. Ici on vient avec ses yeux et ses oreilles. Repris par des américains, le décor est incroyable. Il y en a partout. Je vous propose de vous arrêtez sur 2 pièces exceptionnelles. D abord le miroir du bar. Il vient des état unis. Demandez que l’on vous indique la balle de Buffalo Bill qui est logée quelque part. Café du commerceCe miroir a été le témoin d’un règlement de compte. Bienvenue chez le truand. Ensuite jeter un coup d’œil sur le miroir carte de l île de Ré. Superbe trouvaille aux puces de st Ouen. Le grenier parisien ne faillit pas à sa réputation.
Reprenez votre outil géométrique afin de rejoindre la cabane du fier. L’endroit n est pas spectaculaire mais il cache un trésor. Au cœur des marais, prenez une table au bord des baies vitrées. Cela a un côté pratique. Si vous avez besoin de sel, tendez la main et plonger là dans un des bassins appelés carreaux.
Un coup d’oeil vers ces étendues d’eaux et on a l’impression de voir des cartes s’envoler.Vue sur les marais La partie de poker commence. Terrase de la Cabane du FierOn est chez le bon. Vrai? Faux? bluffe? Goûtez à l agneau de 6 heures. Engouffrez des huîtres avec leurs crépinettes qui valent le détour. Si vous ne tombez pas par terre, je vous envois la brute faire votre affaire. Ici la carte est fabuleuse et l’agneau fondant.

La cabane du Fier
Le bon la brute, le truand. L’église, les revolvers, le poker. Tout est là pour inspirer Sergio. Reste juste le sel pour pimenter cette histoire. Le sel dur, râpeux. Le sel qui façonne et qui taille les gueules. Ici vous risquez de croiser Lee Van Cleef ou Clint Eastwood.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s