Les dessous de la Guadeloupe

Baleine, tortue, Dauphin, poissons tropicaux, langouste, éponge, corail… La Guadeloupe est un aquarium. Voici quelques plongées à ne pas rater.
La marina de St Francois propose 3 clubs de plongée qui vous permettront d’arpenter les meilleurs endroits de la côte. Si vous venez 10 jours profitez en pour passer vos niveaux. Plonger en shorty dans une eau à 30 degrés est très très différents d’une plongée à 5 degrés en semi-étanche! Vous vous sentez tellement libre.
Il n’est pas rare de plonger avec des dauphins. Cela m’est arrivé deux fois à St Francois. Un groupe avec des petits, nous a un jour tourné autour. Malgré l’image positive de l’animal, nous n’en emmenions pas large devant ces géants des mers si rapides et si agiles. Un geste maladroit et ils pourraient nous arracher notre matériel de plongée. Le moniteur nous a demandé de rester au fond et de ne pas bouger. Une expérience mélangée entre peur et féerie.
En haut de grande terre, il existe une plongée plus rare à St Louis. Là on est hors des sentiers battus. Il n y a pas vraiment de club. Il faut trouver un moniteur qui acceptera de vous emmener. D’abord vous tomberez sous le charme de cette ville tranquille où les touristes ne vont jamais.
Ne venez pas pour les vendeurs de glaces et les plages avec du monde. Il n y en a pas. Ici on se croirait dans une ville western avant un duel. Calme et tranquillité. Cagnard et eaux turquoises.
Vous prenez une petite barque. Demandez la grotte aux écrevisses. Cette plongée est très belle et étonnante. Je vous laisse la découvrir. J’ai un souvenir lors de la remontée. Etre ressorti au milieu d’une grosse ondée. Une eau chaude vous rince alors le visage. On passe en quelques minutes du soleil à la pluie, de la pluie au grand beau temps.
A basse terre l’incontournable est de prendre la route de la traversée. Apres une petite heure dans la forêt tropicale, vous ressortez sur la route côtière vers Bouillante. Là c’est l’émerveillement devant les couleurs de la mer des Caraïbes et la petite île de l’Ilet Pigeon.


Fond marins Guadeloupe


A cet endroit c’est l’opposé de Saint Louis. C’est un peu la guerre des clubs et on part par paquet de 20. Mais cela vaut le coup. Autour de l’îlet, appelé aussi réserve Cousteau, la magie opère. On n’a pas besoin de beaucoup descendre. Éponges, coraux, poissons tropicaux, tortues s’offrent à vous en nombre illimité. Attention il y a parfois des courants et il faut faire attention aux essoufflements. Petit jeu : retrouvez le buste du commandant Cousteau qui est quelque part au fond. De retour sur la plage vous ferez une sieste bien méritée sur un sable noir étonnant lié au Volcan La Soufrière. Là retour à la civilisation avec les vendeurs de sorbets et de morceaux de fruits. A vous de choisir entre le silence de la mer et la vie colorée de la plage. Chacun a ses charmes 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s